pic

La solution définitive à un problème complexe

La sécurité dans l’industrie alimentaire se trouve menacée par l’un des principaux problèmes actuels, à savoir l’adhérence des micro-organismes aux surfaces, phénomène connu sous le nom de biofilm.

Des biofilms détectés en quelques secondes et éliminés en quelques minutes

La sécurité dans l’industrie alimentaire et pharmaceutique se trouve menacée par l’un des principaux problèmes actuels, à savoir l’adhérence des micro-organismes aux surfaces, phénomène connu sous le nom de biofilm.

Les biofilms sont des communautés complexes de micro-organismes capables de coloniser et d’adhérer à la plupart des surfaces grâce à la production de substances polymères extracellulaires (SPE) qui facilite leur développement postérieur. Les biofilms mûrs constituent une source de contamination critique, en raison de la protection que les SPE leur confèrent, et difficile à éliminer car ils présentent une forte résistance aux procédures de nettoyage et désinfection conventionnelles. On les trouve dans tous les environnements où les bactéries existent naturellement (milieu naturel, clinique ou industriel alimentaire), étant donné qu’ils ont uniquement besoin d’un milieu hydraté et d’une présence minimale de nutriments pour se développer. En collaboration avec l’Université autonome de Barcelone (UAB) et différents centres technologiques, ITRAM HIGIENE a mené un projet de recherche et de développement basé sur l’étude des biofilms, de comment ils sont et de comment on peut les détecter et les éliminer.

Étapes de formation d’un biofilm

Pour la formation de biofilms, seule la présence d’un environnement hydraté et d’une quantité minimale de nutriments est nécessaire, car ceux-ci peuvent se développer sur pratiquement n’importe quelle surface.

Les biofilms augmentent les probabilités de contamination du produit et de provoquer des infections alimentaires, tandis qu’ils affectent la qualité du produit car il arrive souvent que des altérations du produit surviennent, entraînant ainsi une perte de qualité et de durée de vie utile du produit. Ils peuvent également altérer les surfaces, en affectant par exemple la capacité de transfert de chaleur ou en facilitant les processus de corrosion.

Les biofilms sont invisibles

L’une des étapes importantes pour l’élimination des biofilms consiste à pouvoir les détecter. Comme alternative aux méthodes traditionnelles de détection des biofilms, 
ITRAM a développé BIOFINDER, une méthode qui permet de détecter les biofilms sur des surfaces en quelques secondes seulement.

Élimination des biofilms

On peut combattre les biofilms à l’aide de molécules produites de façon naturelle.

Notre travail a eu pour objectif de rechercher des molécules antibiofilms produites de façon naturelle pour le développement de produits de désinfection, à savoir remplacer les produits chimiques traditionnels pour obtenir des produits hautement biodégradables et moins agressifs. Cela permet aux industries de protéger l’environnement, la santé du personnel de nettoyage et leurs installations, augmentant ainsi la sécurité au travail tout en garantissant l’hygiène de leurs installations.
Notre technologie en élimination de biofilms offre une solution innovante qui allie la technologie enzymatique et chimique tensioactive, ce qui en fait une technologie exclusive sur le marché.

Les enzymes sont des protéines qui transforment de façon irréversible la matière organique en résidus solubles dans l’eau. En outre, du fait qu’elles sont produites naturellement elles sont complètement biodégradables.

Les enzymes utilisées dans la gamme d’ITRAM HIGIENE agissent spécifiquement sur les substances polymères extracellulaires (SPE) qui forment la structure de la biopellicule, en la dégradant et en permettant que le détergent élimine le biofilm, laissant ainsi les bactéries exposées pour qu’elles puissent être facilement éliminées pendant la phase de désinfection.

Section d’un biofilm.